Réseau Chrétien - Immigrés

Changer de regard sur les migrants et soutenir leur insertion

Contactez-nous

Par email : 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

SOS.jpg Ftebis.jpg bienvenuecouverturepointsmini.jpg RCI_0010.jpg RCI_0004.jpg euxcestnous.jpg RCI_0006.jpg IMG_0291allge.jpg Maireaveclespetits.jpg marchesurvivants.jpg Hran.jpg RCI_0007.jpg permanencemini.JPG RCI_0002.jpg RCI_0008bis.jpg goutdelautre.jpg IMG_7796.JPG RCI_0003.jpg

Calendrier

La législation relative aux migrants et réfugiés est clairement répressive.

Outre des mesures écornant gravement les libertés fondamentales (quasi-impossibilité via le passage obligé par internet d'obtenir un RV en préfecture, échange et contrôle généralisé des données personnelles, interpellations facilitées, refoulements, violences policières...), ce qui frappe toujours, redisons-le, c'est que ne sont pas traitées les demandes les plus pressantes rencontrées sur le terrain, en particulier à la permanence du RCI ou dans les "campements" de fortune : se loger, disposer d'un statut régulier, pouvoir travailler légalement, en un mot vivre dignement, munis d'un titre de séjour, dans le respect de la vie privée et familiale.

Tout être humain a des droits minimums, doit pouvoir bénéficier des services de base (Pacte ONU de Marrakech déc 2018). C'est en ce sens que le RCI interpellent les politiques. Les élections en France et une Europe qui se blinde font resurgir plus que jamais ces questions "existentielles" : accueil, accompagnement, hébergement, reconnaissance du travail...

En termes de communication et médiatisation, au-delà des modes d'intervention traditionnels, le Réseau, s'efforce avec d'autres (cf.l'action de la communauté Sant'Egidio -avec les couloirs humanitaires- le collectif Sursaut Citoyen, Etats Généraux des Migrations, VoxPublic...) de montrer qu'il existe une France accueillante ; il s'agit de mettre en valeur les multiples initiatives développées un peu partout d'aides aux migrants, de "buzzer", bref de faire bouger les représentations collectives, et donc de subvertir la ligne politique officielle !

contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.